Le setter Gordon

Le Setter Gordon

 

Identification - Standard et Défauts - Photos

Egalement appelé Setter Ecossais, le setter Gordon est, semble-t-il, d'origine écossaise et descend des épagneuls; il appartient au type des braccoïdes.

Plus récent que le setter irlandais, doté d'une intelligence prodigieuse et d'un flair infaillible qui le classe parmi les chiens les plus recommandés pour découvrir le gibier, ce bel animal a été "crée" par un célèbre éleveur anglais (Gordon) qui procéda à une série de sélections et de croisements savants et très étudiés avec des chiens de bergers écossais : de nombreux experts estiment cependant que le setter est issu de l'irlandais rouge dont il aurait hérité la couleur feu de sa robe et la structure de la tête.

C'est un chien plus solidement charpenté que le setter anglais; aussi considère-t-on le setter écossais comme le géant de la race setter. L'exceptionnelle robustesse de son ossature, la vigueur et l'agilité de ses membres font de ce chien un animal très résistant à la fatigue tout en restant harmonieux et élégant bien que sa silhouette soit moins fine et légère que celle des autres variétés de setter.

Ses critères morphologiques distinctifs sont les suivants : tête légèrement plus forte que celle du setter anglais, nez plus long et plus large, narine et palais noirs, oreilles un peu plus larges, cou plus fort et robuste, lèvres tombantes.

La couleur de la robe du setter Gordon ou écossais eset noire, nuancée de part et d'autre de couleur feu : ce chien ne doit toutefois pas avoir de poils gris ou jaunes car l'existence de ces derniers, si rares soient-ils, nuirait à la beauté de l'animal. Quand le chien est de race pure, il a les yeux encadrés par une ligne noire qui part du haut du museau, s'interrompt à environ un centimètre de la pointe du nez, repart sous la gorge et se prolonge jusqu'aux épaules : au-dessus de chaque oeil, il doit y avoir deux tâches ovales, de couleur feu.

La naissance de la gorge est plus rêche que celui des autres variétés de setter, l'anglais et l'irlandais; par ailleurs, si jusqu'à une période récente, les éleveurs admettaient quelques ondulations, ils prescrivent désormais un pelage absolument lisse, à l'exception des oreilles qui peuvent posséder des franges ondulées.

Le fouet du setter Gordon semble plus court que celui des autres variétés de setter.

 

STANDARDS ET DEFAUTS DU SETTER ECOSSAIS DIT GORDON :

Standard Défauts
1 - Robe : poil soyeux et lisse; les franges ont 5 ou 6 cm de long mais sont assez clairsemées. Plus fin et plus court sur la tête et la partie antérieure des membres, il est par contre long sur tout le reste du corps. Entre les doigts de pieds, le poil est abondant.

 

Poil ondulé, frisé, crépu, court, hirsute, opaque.
Peau : quand elle est grossière ou n'adhère pas à la chair.
2 - Tête : longue d'environ 25 cm.

 

Tête courte et trapue.
3 - Truffe : développée, large, humide, fraîche, noire, les narines bien ouvertes.

 

Petite, claire, relevée ou saillante.
4 - Lèvres : lèvres supérieures collées aux mâchoires et très minces; les lèvres inférieures recouvrent les gencives.
Museau : plutôt carré.

 

Grosses, flasques, tombantes, charnues.
Museau : trapu et court, en pointe ou petit.
Mâchoires : prognathisme ou rétrognathisme.
5 - Dents : les arcs dentaires concordent parfaitement et les dents sont saines et complètes.

 

En nombre insuffisant, tordues.
6 - Oreilles : ont une forme presque triangulaire, avec la pointe légèrement arrondie; couvertes de poils qui dépassent de deux ou trois centimètres l'oreille même. Sont pendantes, souples et soyeuses; tombent à plat contre les joues.

 

Trop longues, trop courtes, attachées trop bas ou trop haut, dures et grosses,aux pointes exagérément arrondies.
7 - Yeux : de couleur foncée, avec les paupières noires comme la truffe. Expressifs, doux et grands.

 

Proéminents, clairs, regard douteux, paupières claires, strabisme.
8 - Cou : musclé, assez fort, forme avec les épaules une ligne élégante et harmonieuse. Long d'environ 24-25 cm; sa peau adhère bien à la chair et est ferme.

 

Mince, frêle, court, trop développé, gras ou droit.
9 - Corps : sa longueur évaluée de la pointe de l'épaule à la pointe de la fesse est égale à celle de la taille au garrot. Par conséquent, la silhouette du corps peut-être théoriquement contenue dans un carré.

 

Quand il ne peut pas être inséré dans le cadre idéal.
10 - Poitrail : musclé, large et bien développé. Sa largeur est légèrement supérieure au quart de la taille au garrot.
Poitrine : le périmètre thoracique est d'environ 75-80 cm et déborde du coude d'environ 2 cm.

 

Frêle, peu misclé, gras.
Poitrine : frêle, insufisamment développée, ou trop large.
11 - Dos : le garrot est élevé, et la longueur du dos est d'environ 21 cm.

 

Dos court.
12 - Reins : longs d'environ 12 cm, sont harmonieusement arqués et musclés.

 

S'ils sont longs et étroits.
13 - Hanches : sont aussi longues que les reins ou un peu plus courtes.

 

Quand elles sont creuses et allongées.
14 - Fouet : robuste, garni d'une belle frange de poils qui prend naissance à environ deux centimètres de l'attache, se développe jusqu'au milieu pour diminuer progressivement vers son extrémité.

 

Trop long ou trop court, dévié sur le côté ou pendant, ou encore attaché trop bas.
15 - Organes sexuels : les testicules sont parfaitement contenus dans le scrotum, sont d'égales grosseur et bien développés.

 

Quand ils sont anormalement développés ou lorsque les testicules n'ont pas la même grosseur ou ne sont pas contenus dans le scrotum.
16 - Taille mâle : de 58 à 64 cm.
Taille femelle : de 56 à 62 cm.
Poids : de 22 à 32 kg environ.

 

Insuffisante ou excessive.
17 - Allure à la chasse : au galop.

 

Trop ou amble.
18 - Epaule : environ 16 cm de long, musclée et déliée dans les mouvements. Les omoplates se touchent presque, tant elles sont raprochées.

 

Frêle, peu musclée, courte, non arquée, raide.
19 - Bras : musclé et bien charpenté. Long d'environ 20 cm.

 

Fragile, peu musclé.
20 - Avant-bras : lui aussi fort et robuste, aussi long que le bras.

 

Fragile, avec les coudes panards ou cagneux.
21 - Pied antérieur : de forme presque ovale. Les doigts sont arqués et très serrés. En outre, ils sont recouverts d'un poil dru et épais. Les coussinets plantaires sont noirs et durs ainsi que les ongles.

 

Large ou plat, avec les doigts unis. Ongles incarnés dans le coussinet palntaire. Cousssinet plantaire clair.
22 - Cuisse : large, élégante et musclée. Longue de 22 cm et alrge de 16 cm.

 

Courte, peu développée, trop droite, trop oblique ou écartée.
23 - Jambe : musculature et ossature solides. Un peu moins longue que la cuisse

 

Courte, frêle, trop droite ou écartée au genou.
24 - Pied postérieur : identique au pied antérieur, mais moins ovale.

 

Anormal quand il a les mêmes défauts que ceux qui ont été énumérés pour le pied antérieur.